5 conseils pour bien organiser son blog avec des tags

Organiser son blog avec des tags, ce n’est pas si simple. Sans une bonne gestion, ces petites étiquettes peuvent vite devenir incontrôlables…


5 conseils pour organiser son blog avec des tags

Catégories et tags: qui est qui?

Alors que les catégories ont généralement un impact sur la structure et la navigation de votre blog et représentent les thématiques intercalaires et de premier niveau de vos articles, les tags ou étiquettes vous offrent la possibilité de qualifier vos articles avec souplesse et agilité. Et donc de granulariser l’information disponible sur vos pages.

Véritables marqueurs de sens et de contenu, les tags fonctionnent comme des mots-clés qui permettent un classement facile et dynamique de vos articles. Mais aussi un regroupement intuitif et intéressant pour pouvoir rebondir d’un billet à un autre sur le même sujet ou dans la même sphère thématique.

Mais attention, si ces portes d’entrée proposent une architecture ouverte et dynamique de votre blog, elles doivent néanmoins être contrôlées. Le principal danger avec les tags réside en effet dans leur tendance à se démultiplier et à perdre toute pertinence. Pour éviter cet effet « usine à gaz », quelques principes de précaution s’imposent. Voici 5 conseils pour réguler et optimiser les tags sur votre blog.

5 bonnes pratiques pour optimiser les tags d’un blog

1. Gardez le contrôle

Ne perdez jamais de vue l’objectif premier des tags, à savoir: organiser et structurer sur votre blog la navigation croisée d’un contenu à un autre. Et non semer la confusion dans l’esprit de vos lecteurs. Veillez donc à les choisir avec cohérence et précision. Pourquoi ne pas dresser une liste établie de termes normalisés (une taxonomie) par rapport aux thématiques dont vous traitez? Ainsi, vous gardez la maîtrise des termes générés par article. Totalement indispensable si vous avez des contributeurs externes.

2. Faites preuve de mesure

Le mieux est (presque) toujours l’ennemi du bien. Rien ne sert de dresser une liste de 50 étiquettes par article. Trop de tags tuent le tag. Limitez-vous à quelques marqueurs seulement, idéalement 3 ou 5 par billet. Au-delà, ils deviennent inutiles à la navigation et même dérangeants pour la bonne lisibilité de votre blog.

3. Ne soyez pas timide

Vos tags doivent se voir! Si vos étiquettes ne sont pas clairement visibles et accessibles sur votre blog, alors elles ne seront pas utilisées par vos lecteurs. Traditionnellement, les tags les plus populaires et les plus récurrents sont listés dans la barre latérale d’un blog, et visuellement clairement identifiables. Sous WordPress, vous pouvez utiliser un plugin comme l’iconique Tag Cloud Widget. Mais veillez également à afficher en dessous de chaque billet, l’énumération des étiquettes qui s’y rapportent.

4. Pensez sur le long terme

Qu’on se le dise, l’impact de l’utilisation des tags en SEO est mineur. Mais leur attrait principal dans une stratégie de conversion réside dans leur impact positif sur la diminution du taux de rebond. En effet, ils encouragent les visiteurs à creuser plus profondément dans un sujet en parcourant de manière transversale les contenus associés que vous proposez. Vos tags travaillent donc en profondeur et dans le temps pour optimiser votre blog. Soyez donc stratégique en les mettant en place: ils doivent servir et pérenniser vos objectifs de communication.

5. Traquez le duplicate content

Ce dernier conseil découle de tous les autres. Si votre vocabulaire n’est pas sous contrôle, si vous avez démultiplié vos tags à l’infini et si vous n’avez pas établi de différence entre tags et mots-clés destinés au SEO: alors, vous risquez les doublons. Et les doublons ou duplicate content, Google n’aime pas ça. Vérifiez donc bien que vos tags fonctionnent à usage unique (ne pas différencier “événement” et “événements“, par exemple) et rectifiez le tir si ce n’est pas le cas. Faites régulièrement le ménage.

Vous pensez à d’autres conseils? Faites-en profiter nos lecteurs!

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire.

Laisser une réponse