Comment expliquer une baisse de trafic sur votre blog?

Le nombre de vos visiteurs est en berne? Vous les perdez aussi vite que vos positions dans Google? Comment expliquer une baisse de trafic sur votre blog?

Comment expliquer une baisse de trafic sur votre blog?

Bonne nouvelle pour les bloggueurs: Google affectionne particulièrement les contenus pertinents et régulièrement mis à jour.

Si vous avez pris de bonnes habitudes de rédaction, alors vous avez fait la majeure partie du travail pour être bien positionné dans les résultats de recherche et augmenter le trafic sur votre blog.

Mais attention aux facteurs pénalisants et aux faux amis. Nous avons identifié pour vous 5 grandes sources de freins qui peuvent expliquer une baisse de trafic sur votre blog.

1. Duplicate content

Première grande cause de l’irritabilité de Google: le duplicate content. Vous pouvez avoir du contenu dupliqué entre différentes pages de votre blog, mais également avec des contenus extérieurs ou un site tiers qui republie vos articles. Sachez que Google n’aime pas ça et fait le tri lui-même.

Règle d’or numéro un: veillez toujours à proposer un contenu unique. Ne faites jamais de copier-coller même pour des articles de presse. Si une page dupliquée de votre contenu a pris la place dans Google, vous pouvez rectifier le tir en définissant votre page comme page canonique à l’aide de la balise « rel=canonical » dans la partie « head ».

2. Sur-optimisation de mots-clés

Les mots-clés, c’est bien. Mais n’en abusez pas au risque de vous rendre coupable aux yeux de Google de « keyword-stuffing »: une vieille pratique qui consiste à bourrer un contenu (ou des éléments métas) de mots-clés non pertinents ou abusifs. Sachez que Google pense aux internautes avant de penser aux référenceurs et dégomme sans pitié ce genre de piraterie.

Faites de même: pensez à votre utilisateur et réservez vos mots-clés à un usage modéré. N’oubliez pas qu’ils doivent guider la lecture et accessibiliser au mieux votre contenu et non le polluer.

3. Surabondance de pubs

Vous pouvez être pénalisé si vous affichez des pubs à outrance, en particulier au-dessus de la ligne de flottaison, c’est-à-dire dans la partie directement visible à l’écran sans avoir besoin de scroller. Attention également à votre liste d’échanges de liens: pour Google aussi, l’excès nuit en tout.

Un conseil: concentrez vos efforts sur un contenu de qualité, pertinent pour votre public cible et régulièrement mis à jour. Votre blog marquera naturellement des points dans le cœur de Google et de vos lecteurs.

4. Mauvaises performances techniques

De manière directe et indirecte, la lenteur de chargement de votre blog impacte son référencement. Au-delà des 3 secondes, plusieurs études montrent que 40 % des visiteurs abandonnent et passent leur chemin. Il est donc dans l’intérêt de Google de privilégier les sites rapides… et dans le vôtre de ne pas décourager vos lecteurs! De manière générale, les performances techniques de votre blog sont des points d’attention importants pour optimiser votre trafic.

Encore une fois: ce qui est bon pour l’utilisateur est bon pour le SEO. Compressez, diminuez, minimisez. Monitorez vos liens brisés. Côté hébergement, assurez-vous que votre blog ne soit pas trop souvent ni trop longtemps inaccessible. L’optimisation des performances de votre blog est indispensable si vous souhaitez augmenter ou stabiliser votre trafic.

5. Abus de « guest blogging » et articles sponsorisés

Si vous avez un blog, vous êtes probablement adepte du « guest blogging » soit que vous publiez les contenus d’un auteur tiers pour enrichir votre blog ou que vous produisiez du contenu auprès d’un blog hôte pour augmenter votre notoriété. Vous vous êtes déjà sans doute probablement laisser séduire par des articles sponsorisés. Attention, Google est devenu méfiant et fait la traque au spam!

Comme toujours: visez le qualitatif! Un auteur invité doit fournir un contenu unique et pas une version légèrement modifiée voire dupliquée de contenus ayant déjà fait l’objet de publications sur d’autres sites. Agissez en connaissance de cause, avec du bon contenu et pas trop souvent. À savoir: Google sanctionne très fortement les articles sponsoriés avec des liens achetés qui transmettent du PageRank, c’est-à-dire des liens « dofollow ». Evitez-les à tout prix!

Alors, vous constatez déjà une différence dans vos Analytics?

Vous aimerez aussi

2 commentaires de “Comment expliquer une baisse de trafic sur votre blog?”

  1. Eric Baillargeon 11 août 2015 at 9 h 05 min #

    Il faut aussi faire le ménage dans vos référents : http://intercommunication.blogspot.ca/2015/08/les-statistiques-des-referents-web-sont.html
    Regarde le dernier de cette liste, il se trouve premier chez toi !

  2. Hugo de IMarketing Pro 14 août 2015 at 18 h 27 min #

    Intéressant comme article ! Après pas mal de lecture d’articles concernant l’amélioration de son SEO, l’augmentation de son trafic, etc, celui-ci sort un peu du lot ! Car il prend le sujet dans l’autre sens : ce qui peut conduire à une baisse de trafic (ou a conduit, pour ceux qui auraient été éventuellement sanctionné).

    PS : j’avais abusé de méthode “douteuses” avec un blog de niche, histoire de voir si ça passait toujours ou pas. Hum … C’est passé quelques temps, mais ensuite … Google m’a envoyé une lettre de renvoi (qui a dû se perdre à la poste), et je n’ai plus vu apparaître mon blog de niche dans les moteurs de recherche. Blog de niche que j’ai abandonné depuis en tous les cas (après avoir expérimenté quelques méthodes pour sortir d’une pénalisation. Le travail est rude !).

    Au plaisir de te lire et à bientôt 🙂

Laisser une réponse