Gutenberg, une évolution attendue de WordPress

Un nouvel éditeur WordPress révolutionnaire

La future mouture de WordPress déclinée en 5.0 est prévue pour la fin de l’année 2018. Elle va très certainement opérer une révolution au niveau de son éditeur. Gutenberg, c’est son nom, sera ainsi la nouvelle alternative à TinyMCE. Actuellement disponible en tant qu’extension, Gutenberg fera partie intégrante du Back Office de WordPress 5.0. L’actuel éditeur sera alors relégué au niveau d’un plugin classique.

Des blocs structurants

Désormais, l’internaute aura à sa disposition un système de blocs permettant de structurer des éléments entre eux. Dès l’ouverture, WordPress propose d’ajouter un titre puis d’écrire son histoire. C’est à ce moment-là que l’utilisateur peut créer ses blocs : citation, galerie, image, paragraphe, son, titre, vidéo… Les blocs ont chacun leurs propriétés respectives, la création de pages et d’articles devient complètement intuitive et la prise en main de l’interface se fait rapidement.

Plus de simplicité

Gutenberg propose une expérience totalement différente en ce qui concerne la construction des pages et des articles. Son objectif est avant tout de simplifier la rédaction des contenus. Désormais, la même entrée permettra d’écrire du texte, de le mettre en forme et de le structurer par un simple système de glisser/déposer. L’occasion pour l’administrateur chevronné, ou même le néophyte, de créer et de dynamiser ses contenus sans faire appel à une multitude de plugins. A partir d’une interface entièrement revisitée, il offre de nouvelles possibilités de publication et permet à l’utilisateur de parfaire sa mission de base, sans fioritures, créer et structurer ses propres contenus ! Avec cette future version 5.0, WordPress va intégrer un véritable système de Page Builder, réellement intuitif.

L’objectif final de Gutenberg, c’est d’avancer encore dans cette même direction et de permettre à terme, de personnaliser totalement l’interface utilisateur. Véritable révolution dans l’édition web, le nouvel éditeur tire son nom de l’inventeur des caractères métalliques mobiles, Johannes Gutenberg, il y a environ 600 ans. Un bel hommage mêlant histoire et innovation digitale.

Liens:

 

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire.

Laisser une réponse